Nos empreintes digitales dans iCloud ?

Si l’on en croit Rob Price, journaliste à Business Insider, Apple envisagerait de stocker les empreintes digitales de ses clients dans le Cloud afin de pouvoir les synchroniser sur d’autres dispositifs.
L’objectif décrit dans le brevet déposé par Apple étant de faciliter les transactions financières avec les équipements Apple. Ce brevet est extrêmement surprenant car on se souvient que lors de la sortie de l’iPhone 5S (1er modèle avec le lecteur d’empreinte Touch ID), de nombreux utilisateurs et journalistes s’étaient inquiétés de la sécurité des données biométriques.

iphone-touch-IDApple avait tout de suite réagit en déclarant que toutes les précautions avaient été prises pour sécuriser les données biométriques du Touch ID. Ainsi, selon Apple, ces données sont chiffrées puis stockées dans un container sécurisé au cœur de la puce A7. D’autre part, Apple avait affirmé qu’elles n’étaient jamais stockées sur les serveurs Apple ni même sauvegardées dans iCloud. Le brevet déposé par Apple à l’OMPI va donc à l’encontre de ces déclarations. Apple doit certainement penser qu’une fois le Touch ID adopté, les utilisateurs ne pourront plus vraiment faire marche arrière même si l’usage des données biométriques n’est plus celui initialement annoncé. Et quand on connait les nombreuses vulnérabilités du système iOS (en particulier toutes celles concernant le chiffrement et le container Keychain) et les pratiques de la NSA (que nul ne peut désormais contester depuis les révélations de Snowden), on est en en droit d’avoir les plus grandes inquiétudes pour la sécurité de nos données biométriques.

Alors après nos numéros de cartes bancaires, nos mots de passe, voici donc prochainement nos empreintes digitales dans le Cloud d’Apple. Il serait intéressant que la CNIL et l’Europe se prononcent rapidement sur ce projet afin d’éviter que la plus grosse capitalisation boursière du monde ne nous l’impose très rapidement.


Autre ressource :